Blog

Etes-vous un(e) skinny body fat?

Un skinny body quoi…?

Un terme « péjoratif » désignant une personne qui ne montre pas une très bonne forme physique..

Un « skinny body fat » désigne une personne de corpulence normale présentant une diminution du tonus et de la force musculaire ainsi qu’un pourcentage de graisse corporelle relativement élevé autour de la région abdominale !

 

Quelles sont les personnes considérées comme des « Skinny body fat » et quels sont les facteurs liés à ce problème?

Le corps de chaque personne est différent. Certains(es) sont génétiquement plus prédisposé(e)s à avoir un pourcentage de graisse corporelle plus élevé et moins de muscles que d’autres personnes mais cela peut toucher également d’autres aspects. 

Le régime « drastique »

Cela peut provenir suite à un gros régime très restrictif et d’une perte de poids importante, avec une absence d’activité sportive résultant d’une perte considérable de muscles et ayant pour résultat un corps peu tonique (effet flasque)

La rentrée dans l’âge 

Déséquilibres hormonaux (ex: ménopause) qui peuvent également contribuer à la modification du corps. (plus de graisses localisée à la taille et perte musculaire)


Un mode de vie déséquilibré

  • La sédentarité (sans activité physique ou très faible) mais également un manque d’activité sportive.
  • Le stress chronique, l’ennemi de la minceur qui contribue à l’augmentation de la masse adipeuse (graisse) à cause d’une hormone : Le cortisol (article lié)

 

Les mauvaises habitudes alimentaires

Bien sûr on ne peut pas passer à côté de ce point si important !
Une alimentation déséquilibrée comme la consommation régulière de produits (ultra)transformés riches en sucres, en graisses, en sel sans parler des nombreux additifs et conservateurs cachés qui se trouvent également dans les produits bio!  (# fast food en tout genre ou plats préparés à réchauffer en 5min chrono) mais également dans une alimentation où les choix en matière de macronutriments, et les portions (glucides/lipides/protéines) sont à revoir.

L’alimentation est le pilier de notre santé. La négliger c’est comme ce négliger soi..

 

Quelles solutions peut-on apporter ?

Il faut déjà se poser les bonnes questions en faisant une petite introspection de son état de forme général et de repenser à son mode de vie.

1) L’alimentation

Privilégier la qualité que la quantité et donc limiter au maximum les produits (ultra)transformés (pâtisseries et repas industriels, charcuterie…mais également les sodas tous confondus, l’alcool…)

  • Manger plus de légumes et des fruits (de saison et bio si possible) pour leur teneur en fibres, vitamines et minéraux,
  • Une bonne source de glucides complexes tels que le pain complet, le quinoa, le boulgour, pâtes complètes..,
  • Des lipides de bonne qualité (huiles végétales, les fruits à coque, et fruits tel que l’avocat, poisson gras…,
  • Des protéines tel que les viandes maigres, les œufs, les poissons blanc,
  • Buvez chaque jour 1,5L par jour et plus par temps chaud.

Prendre son temps pour manger (au minimum 20 min) et bien mâcher, afin de ressentir la satiété et pour ainsi éviter d’ingérer trop de calories qui finiraient par se stocker.

Et pour revenir sur la cause que j’ai mentionné plus haut : Eviter les régimes trop drastiques. Il vaut mieux faire un bon rééquilibrage alimentaire que tenter X régimes créant ce genre de soucis mais également d’autres problèmes de santé.

2)L’activité physique et sportive

Les activités cardiovasculaires en endurance pratiquées de manière très régulières ont tendance à faire fondre la masse musculaire. Alors pourquoi ne pas essayer d’autres type d’entraînement comme la méthode du HIIT ?

La méthode du HIIT est un entraînement visant à travailler sur des hautes intensités avec des récupérations actives ou passives relativement courtes (exemple: 30s de travail et 30s de récupération ou 40/20, 20/10…) sur des séances de 15 à 20 min. Les  exercices sont de type polyarticulaires (faisant travailler tout le corps).

Il existe un panel de choix d’exercices plus ou moins difficile à exécuter comme les burpees, les mountain climber, les squat jump par exemple.

Le HIIT n’est pas réservé qu’aux experts.. mais aussi aux sportifs débutants, tout se joue sur  le temps de récupération, en veillant tout de même à effectuer correctement les mouvements, donc qualité oblige avant la vitesse d’exécution!

Le HIIT fait fondre la masse graisseuse et vous savez quoi ? il permet également de stimuler les muscles et augmenter la force musculaire et crée un « afterburn effect » un processus qui fait perdre beaucoup de calories pendant la séance et ceux durant 48H ! si c’est pas topissime tout ça :), à condition bien sûr de sortir de sa zone de confort, ce qui veux dire : parler très difficilement pendant la phase de récupération.

 

En parallèle et si possible, pratiquer le renforcement musculaire/musculation avec des séances de type « circuit training alterné », full body, push/pull/leg(PPL) pour les personnes qui ont très peu de temps devant elles voir même débutantes.

Par ailleurs vous devez avoir un programme d’entraînement adapté et bien construit respectant votre morphologie pour ainsi éviter d’éventuelles blessures.

Le volume d’entraînement doit être au minimum de 2 à 3 séances par semaine pour avoir des bons résultats.

 

La musculation et le HIIT  peuvent considérablement transformer ce phénomène de skinny body fat en un corps fort, musclé et tonique, avec une alimentation saine, équilibrée et variée.

Donc vous savez ce qui vous reste à faire ??

J’espère que mon article vous a plu et qu’il vous apportera une piste de réflexion ! en tout cas je l’espère 🙂

Si votre esprit est motivé, votre corps suivra !

 

 

 

 

Mél’Coaching Écrit par Mél’Coaching