Blog

Stress et prise de poids

Vous êtes-vous déjà demandé si votre stress n’était pas à l’origine de votre prise de poids ?

Non ? et bien c’est ce que je vais vous expliquer dans cet article  !

 

Qu’est ce que le stress ?

Le stress a été décrit comme une réponse normale d’adaptation de notre organisme aux contraintes et aux agressions que nous subissons chaque jour dans le cadre de notre vie quotidienne. Cette adaptation concerne nos systèmes physiologiques de régulation et de défense, mais aussi des réactions psychologiques et comportementales.

9 français sur 10 sont stressés!

Quels sont les symptômes du stress?

Le stress peut se traduire par un rythme cardiaque plus rapide que d’habitude, des troubles du sommeil, des nausées mais aussi par des maux de ventre ou de tête, de l’irritabilité, des manifestations cutanées (eczéma par exemple..) et bien d’autres symptômes !

 

Rentrons dans le vif du sujet et sans rentrer dans trop de détails pointilleux 🙂

Quand vous êtes face à une situation risquée, par exemple: imaginez qu’un LION  fonce droit sur vous et que vous devez prendre la fuite en mode sprinteur du 100 mètres, ou le combattre (à vous de choisir)! Et bien plusieurs hormones vont venir booster notre organisme pour nous aider à surmonter ce danger.

La plus connue d’entre elles c’est l’adrénaline. Elle mobilise toute notre énergie disponible et aiguise instantanément nos sens !

La deuxième hormone et celle du cortisol (l’hormone du stress) qui  est produite en masse quelques minutes après la poussée d’adrénaline.

Ses effets sont moins perceptibles que l’adrénaline mais sont tout aussi importants. Il participe à la production d’énergie en transformant les réserves de graisse en sucres. Il dirige également cette énergie au bon endroit, dans les muscles de nos jambes. Le cortisol va alors contribuer à sauver notre peau ! Il est bénéfique s’il est libéré de manière faible et contrôlé.

Mais lorsque nous libérons du cortisol en excès et de façon chronique, celui-ci peut avoir un impact très négatif sur notre santé en général.

 

Les points négatifs du cortisol en excès (liste non exhaustive):

  • Entraîne une hausse de la glycémie (taux de sucre dans le sang) et qui à long terme contribuerait à accroître la résistance à l’insuline et favoriserait le développement du diabète de type 2.
  • Favorise le stockage des graisses dans la région abdominale.
  • Stimule fortement la prise alimentaire :

La majorité des personnes stressées vont compenser avec la nourriture pour se remplir et ne plus penser et surtout se tourner vers des produits sucrés et gras ! (Bah oui, on imaginerait mal un(e) stressé(e) faire des crises de compulsions alimentaires dirigées vers une botte de radis ou le kg de carottes…quoi que?)


Nous les femmes avons une sensibilité plus accrue et donc nous nous tournons plus facilement vers des comportements compulsifs vis-à-vis de la nourriture comparé aux messieurs, et ceci par rapport au contexte hormonal (menstruations, grossesse et ménopause). De plus nous travaillons  et assumons en parallèle une grande partie des charges domestiques, des enfants.. (J’ai dit une grande partie ok ? Je sais qu’il y a une minorité d’hommes qui gèrent la fougère concernant les devoirs, la douche des enfants, et leur éducation et le ménage etc..!!) 

Mais encore:

  • Entraîne une fuite de potassium et de la rétention de sodium (et donc d’eau).
  • Affaiblit le maintien et la régénération musculaire.
  • Favorise l’ostéoporose (en diminuant l’absorption intestinale de calcium).
  • Modifie la digestion qui se met en stand-by et qui peut provoquer des troubles gastro-intestinaux.
  • Il interfère sur la qualité du sommeil.

Mais pas de panique, il y a toujours des solutions  pour contrôler et diminuer le stress ! Vous êtes prêt(e) à connaître les astuces?


Dormez plus

Si vous ne dormez pas assez (minimum 7 à 8h) cela dépend des rythmes de chacun, vous allez aggraver les effets du stress et limiter votre production d’hormone de croissance (hGH). Cette hormone de croissance est un anti-stress naturel produit par notre corps et vient contrer les effets du cortisol, donc de la formation de graisses.

Faites de l’exercice de manière régulière

L’activité physique va déclencher la production de l’hormone de croissance anti-stress (hGH), et de moins sécréter d’adrénaline !

Pratiquez une activité relaxante

La méditation pour se libérer des pensées dévalorisantes ou des ruminations qui sapent le moral ou encore du tai-chi, yoga..

Adoptez La Cohérence cardiaque 

C’est une respiration lente, ample et régulière de 6 cycles par minute entrainant la synchronisation du rythme cardiaque et de la respiration.
Cela revient à inspirer 5 secondes puis expirer 5 secondes et cela 6 fois de suite
5 minutes et 3x par jour ! Il existe des applications très sympa pour le téléphone, et on peut le pratiquer partout.
Cette pratique baisse la tension artérielle, apaise instantanément mais offre d’autres avantages que je vous expliquerez dans un prochain article !

 

Côté alimentation :

  • Remplacez les sucres par des protéines.
    Les protéines vont bloquer l’effet « brûleur de muscle » du cortisol en fournissant les acides aminés nécessaire sans perdre de masse musculaire.
  • Mangez sainement permet de diminuer naturellement le taux de cortisol et réduit la production d’insuline.
    Une bonne alimentation peut vous aider à développer votre tolérance face au stress. Mangez de tout (Fruits et légumes, viandes, poissons, graines (oléagineux, céréales, légumineux.)) et variez votre alimentation pour atténuer les effets négatifs des tensions et réduit le risque des maladies associées, tel que l’hypertension, le diabète.
  • Ne sautez pas de repas et évitez les sucres et les glucides raffinés.
  • Limitez votre consommation de caféine, d’alcool, et de nicotine.
  • Prenez votre temps pour manger et déjeunez assis et essayez de poser vos couverts entre chaque bouchée !

 

L’acide glutamique (acide aminé non essentiel)est utilisée pour produire le neurotransmetteur GABA qui favorise la relaxation et le calme. Les aliments riches en acide glutamique : (liste non-exhaustive) morue ; parmesan ; lait, soya, fromage, veau

Le Tryptophane(acide aminé essentiel) permet de synthétiser la sérotonine. Celle-ci intervient dans la régulation de l’humeur et permet de mieux faire face au stress. Les aliments riches en Tryptophane : morue, parmesan, persil, graines de courges, soja, lait, fromages, œufs, chocolat, fruits secs (amandes, noix de cajou par exemple)

 

Et si avec tout ces conseils je n’y arrive pas?

Consultez un spécialiste de la nutrition ou un psychologue si vous sentez que vous ne pouvez pas vous en sortir seul. Armez-vous de patience car l’amélioration de votre état se fera par paliers.

 

Mon dernier conseil : Evitez un maximum les personnes, et les situations négatives 😉

 

Des règles de vie simples à mettre en place « progressivement » qui vont vous permettre de retrouver votre pleine santé physique, mental et émotionnel !

 

J’espère que ce petit article vous aura plus et que cela vous aidera dans votre quotidien.

N’hésitez pas à me commenter vos petites astuces pour diminuer votre stress 🙂

 

 

Mél’Coaching Écrit par Mél’Coaching